Appareils de salle de bain imprimés en 3D développés par GROHE

GROHE, spécialiste des appareils de salle de bains, a développé une nouvelle gamme de robinets et de robinets utilisant des motifs imprimés en métal élégant. Le processus de l’entreprise se traduit par des robinets très minces avec un minimum de pièces, profitant pleinement de conception pour AM. Cette gamme de produits marque l’un des premiers projets majeurs dans le domaine des appareils de salle de bain de luxe personnalisables imprimés en 3D.

Leurs raccords, robinets, mitigeurs de lavabo et robinets utilisent tous un aspect métallique futuriste mais minimaliste. En termes de processus, l’entreprise produit des composants avec un processus de fusion laser sur lit de poudre. Chaque composant du robinet se compose d’environ 4 700 couches de 0,06 millimètre d’épaisseur chacune. Le travail ne s’arrête pas non plus à la fin de l’impression, car le composant nécessite encore un traitement mécanique sur une fraiseuse CNC. Enfin, ils le terminent par un meulage manuel et une procédure de brossage fin.

En dehors des robinets, les travaux antérieurs de GROHE avec les raccords utilisaient également des capteurs et des applications intelligents. Les capteurs et les logiciels permettent de suivre l’utilisation et les coûts de l’eau. Outre le métal, la société s’est déjà lancée dans l’impression 3D en céramique pour ses autres accessoires de salle de bain, comme annoncé pour la première fois lors du salon ISH de l’année dernière. Avec plus de 500 produits l’année dernière, ils étendent leurs capacités d’impression 3D. Thomas Fuhr, directeur exécutif des opérations de Grohe, a déclaré qu’en termes d’impression 3D, GROHE «ira au-delà des robinets. Ils ne sont que le début. »

Fabrication additive et accessoires de salle de bain

Raccords de salle de bain imprimés en 3D développés par GROHE

En plus de permettre aux entreprises de se distinguer de leurs concurrents, l’impression 3D se prête également à la simplification des produits pour une installation et une configuration plus faciles. Cela permet à des entreprises telles que GROHE de fournir un mélange de personnalisation et de production de masse. Cela améliore la valeur pour les clients en leur permettant de personnaliser leurs propres salles de bains et cuisines selon leurs goûts.

L’aspect et le design de leurs produits sont apparemment également issus des granulés métalliques utilisés par GROHE. Ils prétendent produire leurs propres matériaux, en adaptant spécifiquement leur formule à leurs besoins de fabrication additive. Le flux de travail de l’entreprise associe également l’impression 3D à la fabrication artisanale traditionnelle et à d’autres méthodes pour obtenir cette conception en acier élégante. Son acier résistant à la corrosion est moulable et permet un aspect brillant avec un “finition en acier brut brossé«.

Cette approche mixte permet aux entreprises de rendre chaque robinetterie de salle de bain imprimée en 3D plutôt unique. De la conception numérique aux composants physiques, ces minuscules appareils de salle de bain permettent aux consommateurs d’exprimer leur propre créativité dans leurs espaces de vie, et cela ne serait pas possible sans la commodité de fabrication et de prototypage fournie par l’impression métallique.

Images présentées avec l’aimable autorisation de GROHE.

Scroll to Top