Actualités

Wayland Additive lancera l’imprimante 3D de production Calibur 3 en janvier 2021 – ImpressionEn3D.com

La société britannique Wayland Additive, issue de la société d’ingénierie Reliance Precision, a autorisé le procédé Metal AM NeuBeam de sa société mère dans le but de le commercialiser d’ici 2021. Cet objectif deviendra bientôt une réalité, car Wayland a annoncé une étape majeure – il le sera lancera commercialement Calibur 3, son premier système d’impression 3D de production NeaBeam, le 27 janvier 2021.

«Nous sommes très heureux de confirmer la date de lancement du Calibur 3», a déclaré Peter Hansford, directeur du développement commercial de Wayland Additive, dans un communiqué de presse. «Le 27 janvier de l’année prochaine, nous dévoilerons les spécifications complètes de la machine à nos premiers utilisateurs et partenaires ainsi qu’à la presse lors d’un événement dédié. Actuellement, le plan est d’amener les gens à le voir en action par eux-mêmes si nous sommes en mesure de le faire avec les restrictions de Covid 19, mais nous diffuserons également l’événement en direct pour les parties intéressées qui pourraient ne pas être en mesure d’y assister. 2020 a été une année sans précédent à bien des égards et la pandémie mondiale a causé beaucoup de perturbations et d’incertitudes. Chez Wayland, cependant, nous avons pu surmonter ces difficultés et nous concentrer sur le développement de notre système. En discutant avec les utilisateurs industriels de la FA en métal tout au long, il est clair que malgré les perturbations, de nombreuses entreprises continuent de faire des plans à moyen et long terme, et nous sommes impatients de les servir avec notre technologie révolutionnaire.

La technologie NeuBeam Metal AM est un processus de fusion sur lit de poudre par faisceau d’électrons (PBF), et a été créée à partir de zéro, par une équipe de physiciens internes, afin d’annuler la plupart des compromis réalisés lors de l’utilisation de l’impression 3D métal pour la production de pièces. . Le processus peut en fait neutraliser l’accumulation de charge que vous voyez normalement avec la fusion par faisceau d’électrons (EBM), ce qui permet une plus grande flexibilité. Les créateurs ont utilisé les principes de la physique appris dans le secteur des semi-conducteurs pour proposer cette méthode unique qui, comme l’indique le communiqué de presse, est capable de surmonter «les instabilités inhérentes aux processus eBeam traditionnels», ainsi que les contraintes résiduelles internes typiques qui se produisent avec Technologies PBF.

A lire  VELO3D et Lam Research sont des pièces métalliques d'impression 3D pour l'industrie des semi-conducteurs

La technologie NeuBeam de Wayland peut imprimer des pièces entièrement denses dans de nombreux matériaux différents, y compris des alliages hautement réfléchissants et des métaux réfractaires, qui ne sont pas compatibles avec les procédés laser PBF et eBeam traditionnels; cela se traduit par de bien meilleures capacités de métallurgie. NeuBeam est également un processus «pièce» à chaud, au lieu d’un processus «à lit» chaud, car il applique des températures élevées à la pièce uniquement, et non au lit. Cela permet une poudre post-construction fluide et des pièces sans contrainte avec moins de consommation d’énergie, ce qui permet une impression de pièces plus efficace.

Propulsé par Aniwaa

L’imprimante Calibur 3, qui sera bientôt lancée, est un système ouvert et a été spécialement conçue par Wayland pour être utilisée pour les applications de production. C’est pourquoi l’entreprise s’est assurée d’ajouter une surveillance d’impression en cours de processus entièrement intégrée aux fonctionnalités du système, ce qui permet aux utilisateurs de bénéficier d’une surveillance complète pendant le processus et de se reposer en sachant que chaque pièce a une traçabilité complète.

«Réservez la date dans votre agenda maintenant. Nous sommes en train d’organiser un événement impressionnant en personne et en ligne qui intéressera énormément les secteurs industriels qui utilisent ou prévoient d’utiliser la FA en métal pour les applications de production », a déclaré Will Richardson, PDG de Wayland Additive. «Le 27 janvier 2021 sera une journée charnière pour Wayland, mais aussi une journée charnière pour l’industrie car ils auront une première vision claire des opportunités qui existent grâce à l’utilisation de notre technologie NeuBeam.»

Wayland a annoncé son intention de commencer à expédier le Calibur 3 aux clients plus tard en 2021.

A lire  Photocentric et BASF lancent une nouvelle ligne de matériaux d'impression 3D

(Source / Images: Additif Wayland)

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer